Fauchée mais créative!

Avoir les poches vides c’est frustrant, n’est-ce pas?

Il est impossible de faire ce que l’on veut (quand on veut), d’acheter (exactement) ce qui nous fait envie ou de partir (un peu partout) comme il nous plaît! Il est clair que même si l’argent ne fait pas le bonheur (d’ailleurs on se demande pourquoi les riches y tiennent tant?), être fauché nous complique quand même un peu la vie, non?

Mais quand j’y pense, il y a aussi quelques avantages à ne pas (pouvoir) être victime de la consommation…Si, si ! Je vous assure!

13510501_1247153528681433_293430660_n

Par exemple, au lieu d’acheter ce beau miroir de chez Maisons du monde, vous allez fouiller dans les brocantes (et finalement découvrir une pépite unique)… Au lieu d’acheter le dernier Sac à main Maje, vous allez personnaliser une pochette de chez NOZ (en 3 couleurs différentes)…Au lieu de faire appel à un décorateur pour votre mariage, vous allez créer vous-même votre décoration (et passer des bons moments déco entre copines).

Vous avez compris le principe?

Être fauché favorise notre créativité car cela nous incite à trouver d’autres solutions lorsqu’il est impossible d’aller vers la facilité.

Cela nous permet (aussi) d’aller à contre courant, en se détachant des modes et de devenir expert en  “bons plans” (et en plan B)!

Sans parler que c’est dans les plus grandes crises que la solidarité grandit (mais c’est encore un autre sujet…) 

Alors certes, (comme beaucoup) j’aimerai bien avoir (aussi) un compte en banque rempli, acheter tout ce qui me plaît (en un clic sur le web) et partir sans réfléchir à l’autre bout du monde!

Mais finalement, est-ce vraiment la facilité qui nous fait grandir? Ou bien, est-ce la difficulté qui nous permet de dépasser nos limites?

Qu’en pensez-vous?

À très vite – XO Heidi

 

Poster un Commentaire

  S’abonner  
Notifier de